Les EPI (Équipements de Protection Individuelle) à utiliser avec des aérosols

Publié le : 20/02/2020 14:11:01
Catégories : Divers

EPI (Equipements Personnels de Sécurité) à utiliser avec Aérosols

 

Utiliser un aérosol, c’est s’exposer à des risques de nature variée mais principalement d’ordre chimiques et corporels. Dès lors, et afin d’éviter tout accident, il est conseillé de porter un Équipement de Protection Individuelle (EPI) adapté aux risques spécifiques de l’aérosol et conforme aux normes en vigueur. En étant bien protégé, les dangers sont minimisés et l’aérosol peut être utilisé en toute sécurité.

Au cours de l’utilisation d’un aérosol, il est donc important de se protéger le visage et particulièrement les yeux, les voies respiratoires, mais aussi les mains et le corps.

MAIS QUELS EPI (ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELS) METTRE LORS DE L'UTILISATION D'UN PRODUIT EN AÉROSOL ?

 

Sommaire :

 

 

Lunettes de protection Les EPI pour la protection du visage et des yeux

 

À ce niveau et avant toute manipulation, il sera conseillé de porter des lunettes de sécurité conformes à la norme NF EN166. Il faudra veiller à utiliser des protections oculaires conçues contre les projections de liquide et éviter tout contact du produit avec les yeux.

 

 

Les EPI pour la protection des voies respiratoires

 

À noter qu’il est important de préciser qu’un aérosol peut s’utiliser en intérieur comme en extérieur. 

Nos produits en aérosol de la gamme SOPPEC CONSTRUCTION seront par exemple principalement utilisés en extérieur. Nos peintures de traçage de lignes très résistantes de la gamme SOPPEC LINE seront quant à elles plus particulièrement utilisées en intérieur (entrepôt, usine, industrie…).

Si l’endroit où est utilisé l’aérosol est bien ventilé, il n’est pas utile de se munir d’un équipement de protection. Dans le cas contraire, il sera nécessaire de porter un appareil respiratoire approprié.

Il faudra toujours veiller à privilégier une bonne ventilation aux équipements de protection.

 

Mais quelle protection pour les voies respiratoires choisir ?

 

Afin de choisir la bonne protection, il est impératif de tenir compte :

  • De la nature du polluant : poussières, aérosols, fumées, gaz ou vapeurs
  • De la durée de l’intervention en atmosphère polluée
  • De la pénibilité du travail à effectuer
  • De la configuration de locaux
  • Du niveau d’oxygène sur le lieu de travail

 

Masque de classe 2

La protection des voies respiratoires sera effective avec le port d’un demi-masque filtrant contre les aérosols à usage unique conforme à la norme NF EN149.

Dans le cas de l’utilisation des produits SOPPEC, le masque préconisé est le masque de classe 2 (FFP2 ou P2) qui protège des aérosols faiblement toxiques, solides, liquides dangereux ou irritants. Par exemple : poussières et brouillards contenant du carbonate de calcium, silicate de sodium, gypse, cellulose, ciment, souffre, fibres de laines de verres, plastiques, charbon, bois tendres, quartz cuivre, aluminium, titane, chrome, manganèse…

Deux autres classes de masques existent en fonction des polluants : la classe 1 (P1 ou FFP1) et la classe 3 (P3 ou FFP3).

  • Les masques de classe 1 protègent contre les particules solides sans toxicité particulière (par exemple, les poussières et brouillards contenant du kaolin, des huiles végétales et minérales…).
  • Les masques de classe 3 protègent contre les aérosols solides et liquides toxiques, cancérigènes ou faiblement radioactifs (par exemple, les poussières, brouillards et fumées contenant du nickel ou de l’uranium).

Pour info, FFP a pour signification : Filtering Facepiece Particles ou littéralement Pièce Faciale Filtrante.

 

Les filtres anti-gaz et vapeurs (filtres combinés) préconisés dans le cadre de l’utilisation de nos aérosols sont ceux conformes à la norme NF 14387.

La détermination de ceux-ci doit s’effectuer en fonction des caractéristiques physico-chimiques du produit aérosol, dont le point d‘ébullition.

Dans le cadre de l’utilisation des produits SOPPEC par exemple, le filtre AX est préconisé car il protège des produits en aérosol provoquant une émanation de gaz et de vapeurs organiques dont le point d’ébullition est inférieur à 65°C.

En revanche, les filtres de type A1, A2, A3 seront préconisés lorsque le point d'ébullition sera supérieur à 65°C.

Attention, il faudra veiller à utiliser l’aérosol dans un environnement où la concentration en O2 est suffisante, que ce soit grâce à une ventilation naturelle ou mécanique.

Filtres A1Filtre Ax
Filtre A1 (Marron) :
Conforme à la norme NF 14387 :

Le filtre AX : ne doit pas être utilisé
avec une ventilation assistée.

Les F.D.S ou Fiches de Données de Sécurité (en anglais, Safety Data Sheet ou SDS) constituent la carte d’identité du produit. On y retrouve toutes les substances dangereuses contenues dans le produit. C’est une source d’informations indispensable et décisive dans la détermination du filtre.

 

Les EPI pour la protection des mains

 

Dans les risques liés à l’utilisation d’un aérosol, il y’a les risques corporels qui incluent les risques cutanés. C’est pourquoi il est primordial de se protéger les mains.

Pour se faire, il est préconisé d’utiliser des gants de protection appropriés, résistants aux agents chimiques, imperméables, et conformes à la norme NF EN374.

La sélection des gants doit être réalisée en fonction du poste de travail – où d’autres produits chimiques peuvent être manipulés -, de l’application du produit, de la durée d’utilisation et de la dextérité demandée au niveau du poste de travail.

Les types de gants conseillés sont les suivants :

  • Gants en caoutchouc nitrile (Copolymère butadiène-acrylonitrile (NBR))
  • Gants en PVA (Alcool polyvinylique)
Gants en NitrileGants en PVA

Gants en caoutchouc nitrile
(Copolymère butadiène-acrylonitrile (NBR)) 

Gants en PVA
(Alcool polyvinylique)

Il est important de préciser que si un des gants (ou les 2) sont amenés à être détériorés, il faudra s’en débarrasser.

À SOPPEC par exemple, les employés qui sont exposés aux produits aérosols portent des gants en nitrile.

 

Les EPI pour la protection du corps

 

EPI Protection du corps

Dans le cadre de l’utilisation d’un aérosol, il faudra veiller à porter des vêtements appropriés, c’est-à-dire, des vêtements de protection chimique étanches aux liquides (type 3) conformes à la norme NF EN14605 – notamment en cas de fortes projections - pour éviter tout contact avec la peau.

En cas de risque d’éclaboussures, il faudra préférer des vêtements de protection chimique (type 6) conformes à la norme NF EN13034 pour éviter tout contact avec la peau.

Il faudra veiller à laver régulièrement le vêtement de travail dont les manipulateurs de l’aérosol s’accommodent.

S’il y a contact avec le produit, il faudra laver toutes les parties du corps souillées par le produit.

Toutefois, il faudra être attentif à utiliser correctement l’équipement destiné à la protection du corps en évitant de retrousser ses manches ou de porter un short avec… En effet, le vêtement de travail doit protéger l’ensemble du corps.

Il est important de noter qu’il est impératif d’utiliser des équipements de protection individuels propres et entretenus. Aussi, il faudra les stocker dans un endroit propre et à l’écart de la zone de travail.

Lors de l’utilisation d’un aérosol, il est interdit de manger, boire ou fumer.

Si les vêtements ont été contaminés par le produit contenu dans l’aérosol, il faudra les ôter et procéder à un lavage minutieux avant de les réutiliser.

Chaque équipement de protection individuelle est soumis à une notice d’instruction concernant son entretien, son stockage, ses conditions d’utilisation…

L’ensemble de ces indications peuvent être retrouvées dans les Fiches de Données Sécurité (FDS).

Celles des produits SOPPEC sont accessibles et disponibles à partir du lien suivant : www.quick-fds.com.

 

Que faire en cas d'accident ?

 

Les consignes à appliquer diffèrent selon le type d’accident.

 

Risque d'éclaboussure

 

PROJECTIONS

En cas de projections, il faudra procéder à un rinçage rigoureux de la zone atteinte avec de l’eau ou une solution Diphotérine qui bloquera le solvant du produit dont il est question. En cas de douleurs persistantes, ne pas hésiter à consulter l’avis d’un médecin.

Risque de contact cutané

 

CONTACT CUTANÉ

En cas de contact cutané, il faudra procéder à un nettoyage consciencieux avec de l’eau et une solution savonneuse en ayant pris le soin d’ôter les vêtements imprégnés au préalable. Si des rougeurs ou des douleurs persistes, il faudra consulter l’avis d’un médecin.

Risque d'ingestion

 

INGESTION

En cas d’ingestion, il est important de ne pas essayer de se faire vomir ou de faire vomir la personne qui a ingéré le produit car il y’a risque de subir une deuxième brûlure. Aussi, il faudra éviter de boire.

Risque d'inhaler

 

INHALATION

En cas d’inhalation, il est recommandé de sortir à l’extérieur afin de respirer l’air frais ambiant.

 

 

DITYSPRAY : l'innovation qui a su réduire les risques liés à l’utilisation d’un produit aérosol classique

 

Dityspray : l'aérosol sécurisé

Comme évoqué plus haut, les risques liés à l’utilisation d’un aérosol sont divers et variés et certains accidents peuvent survenir par un manque de vigilance ou une lecture superficielle des recommandations qui sont faites en matière d’emploi et de protection.  

En collaboration avec la société INOSPRAY, SOPPEC a réussi le pari de réduire la liste des risques liés à l’emploi d’un aérosol en proposant une nouvelle solution industrielle éco-responsable qui s’impose comme une véritable révolution et alternative hautement sécurisée à l’aérosol classique.

Ce système est à ce jour la seule solution de conditionnement qui utilise l’air comprimé comme force de propulsion dans un boitier rechargeable et transparent. De ce fait, ce système propose une pulvérisation sans gaz propulseur inflammable, ce qui convient parfaitement pour les environnements de travail confinés ou à risques.

Aussi, la toute nouvelle gamme Green Tech, utilisable avec le système Dityspray, propose des produits formulés essentiellement à base d’esters d’acide gras d’origine végétale à fort taux de biodégradabilité. Ces produits sont sans pictogrammes de danger.

 

Par le biais de cette innovation, SOPPEC s’érige comme l’un des pionniers en la matière.

Le système a d’ailleurs été salué et récompensé au salon COFAQ 2020 pour lequel il a reçu le trophée éco-responsable, ce qui représente le premier prix dans la catégorie développement durable.

 

Retourner en haut de page

 

<< Retourner à la catégorie DIVERS

Partager ce contenu